Ecole de Nâtha Yoga Poitiers ..........  Yoga traditionnel  ..........   .......... योग yogâmsa के स्कू ........  ......"Le Yoga est une science...... ......sa pratique est un  Art"......

Ecole de Nâtha Yoga Poitiers .......... Yoga traditionnel .......... .......... योग yogâmsa के स्कू ........ ......"Le Yoga est une science...... ......sa pratique est un Art"......

Etude et pratique du nâtha-yoga en cours collectif ou particulier. Relaxation, postures, gestion du souffle, concentration, méditation, visualisation, mantras, mudra ... nous amène doucement dans les vibrations de la danse immobile et silencieuse du Yoga. Un fabuleux voyage au coeur de nous-même.


Ecole de NÂTHA-YOGA Poitiers - Shiva Nataraja

Publié par yogamsa sur 31 Décembre 2013, 20:13pm

Catégories : #A LIRE

Ecole de NÂTHA-YOGA  Poitiers - Shiva Nataraja

 Yoga Poitiers

Shiva, danseur à la grande fête de la vie divine 

                                                      extrait d' un article de Gregorian Bivolaru

 

 

nataraja

 

 

 

 

“Lorsque Tu vibres, en réverbérant dans le temps et dans l’espace, tu déploies le monde entier. Lorsque tu conscientises ton essence, tu conscientises l’essence de l’univers. Et lorsque tu t’ébranles sur tes pieds sous l’effet de ton nectar sublime et béatifique, le cercle des existences étincelle!” - Utpala, XIII.15.

La danse cosmique de Shiva, qui symbolise l’universel épanouissement de la Conscience Suprême dans l’éternité, a comme source essentielle la vibration primordiale (spanda), germe de tout mouvement. Ce premier mouvement infiniment subtil jailli du Cœur (l’essence divine ultime – Atman) est exprimée par Hara (Shiva le Charmant), simultanément poète et acteur, qui, vigilant à tout moment, ayant l’univers comme théâtre, interprète du début à la fin le spectacle cosmique, en assumant, simultanément et partout, tous les rôles. Il déploie Son activité multiple, en créant, en soutenant et en détruisant l’univers, se cachant sous le voile de l’illusion (maya) et, en même temps, révélant sa vraie nature.

Le but ultime de cette danse (qui génère une divine résonance universelle) est que, finalement, elle offre la totale libération à celui qui, en totalité purifié pour cette scène, a complètement vidé son cœur des passions inférieures, des pensées et des limitations (a réalisé l’état de vide béatifique).

“En aspirant au don des cœurs trop pleins d’amour pour Toi, satisfait, Tu commences à danser dans la gloire, dans les cris extasiés de Tes adorateurs enivrés d’amour! Hommage à Toi!...” (XIV.10), écrit le grand sage Utpaladeva.

Le yogi apprend ainsi du grand maître de la danse cosmique, Shiva, à éloigner le poids de la matière et à se libérer de tout piège, de toute limite, de tout doute ou restriction. Ensuite, devenu comme Shiva, il “danse comme un héros dans la nuit de l’extase cosmique, dans une ronde de mystères béatifiques”.

Avec la réalisation de l’union (samghattana) entre le yogi et la Conscience universelle , le yogi, se reconnaissant comme Soi Éternel (Atman) et charmé par cette Lumière sublime consciente grâce au mouvement très pur et spontané de son âme, atteint la totale liberté, l’énergie suprême Uma, la “semence” ou la source divine suprême. Son être tout entier danse (résonne) harmonieusement, comme dans un jeu merveilleux, à l’unisson avec l’univers. Il se dirige maintenant dans toute direction, sans un but précis, au gré de son inspiration divine.

   shiva infos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents