Ecole de Nâtha Yoga Poitiers ..........  Yoga traditionnel  ..........   .......... योग yogâmsa के स्कू ........  ......"Le Yoga est une science...... ......sa pratique est un  Art"......

Ecole de Nâtha Yoga Poitiers .......... Yoga traditionnel .......... .......... योग yogâmsa के स्कू ........ ......"Le Yoga est une science...... ......sa pratique est un Art"......

Etude et pratique du nâtha-yoga en cours collectif ou particulier. Relaxation, postures, gestion du souffle, concentration, méditation, visualisation, mantras, mudra ... nous amène doucement dans les vibrations de la danse immobile et silencieuse du Yoga. Un fabuleux voyage au coeur de nous-même.


Ecole de NÂTHA-YOGA Poitiers - Le Nâtha-Yoga

Publié par yogamsa sur 31 Décembre 2013, 20:15pm

Catégories : #LE NÂTHA-YOGA

Ecole de NÂTHA-YOGA  Poitiers - Le Nâtha-Yoga

Ecole de Yoga Poitiers

Le Nâtha-Yoga


Un peu d'histoire...

 

 

 

Le nâtha-yoga vient du nord de l'Inde. C'est un yoga tantrique issu du shivaïsme. Le nathâ-yoga, dont est issu le Hatha-Yoga, correspond à la technique. Le tantrisme étant la philosophie, la métaphysique, l'astrologie et les rituels. C'est la tradition la plus ancienne.

 

Son origine remonte à Matsyendra nâth et à son célèbre disciple Goraksha nâth qui fût un guide mythique du 12 siècle.


matsya.jpg                                                                        Matsyendra

 

Matsyendra nous a laissé un texte, le Yoga Vishaya. Il fait également l'objet d'une légende selon laquelle, il fut le premier humain à avoir reçu les enseignements du Yoga.

Goraksha est le premier codificateur du Hatha Yoga, il a également codifié l'ensemble des école Nâtha. Il est l'auteur du Goraksha Padhati (la voie de Goraksha) et des Siddha Siddhanta Paddhati (guide des principes des siddha).

Goraksha était un grand yogi et un réformateur social dont l'impact a été ressenti dans toute l'Inde.


gorak.jpg                                                                      Goraksha

 

Il a rejetté les principes de renoncements au monde, ainsi que les rituels compliqués.

La particularité du tantrisme, se vit dans la vie de tous les jours. Les  tantrikas sont des personnes laïques ,qui ont souvent un métier, et qui passent la plupart du temps inaperçu.

La discipline s'exerce à la fois par la pratique sur son tapis mais également dans le comportement et l' attitude face à la vie de tous les jours.

Chaque instant est vécu en pleine conscience afin de sublimer l' instant présent. Le choix de jouïr de la vie plutôt que d'en faire une souffrance,  est une priorité.

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de souffrance, mais les techniques  aident à les vivre le plus rapidement possible et à ne pas s'y attarder.

Il n'y a pas non plus de  renoncement aux désirs, ceux-ci étant considérés comme force de vie, ils doivent être vécu intensément pour les transcender.

On ne peut, de toute façon, renoncer qu'à ce que l'on connaît. Rien ne sert donc de vouloir inhiber quelconques énergies présentes en l'homme.

Les tantrikas furent ainsi les premiers à libérer la sexualité de son orientation limitée et à en reconnaître la valeur spirituelle. L'énergie sexuelle nous a donné la vie et nous la possédons en naissant.

Elle ne possède pas de valeurs morales.

Nos énergies ne sont ni morales, ni immorales mais amorales, elles ne sont ni bonnes ni mauvaises. Elles sont naturelles.


shiva shakti

 

                                                                      Shiva-Shakti

 

Notre corps nous a donné un sexe mais au niveau de l'énergie, nous sommes androgyne.

C'est ainsi que là où certains ont vu une pose érotique, le tantrisme lui voit l'union de la Conscience et de l'Energie.

Shiva est la représentation symbolique de la Conscience cosmique, il est toujours accompagnée de Shakti symbolisant l'énergie cosmique, appellée  énergie Kundalini, lorsqu'elle circule dans l'individu.

L'un ne pouvant exister sans l'autre, car  où se porte la conscience se porte l'énergie, ils sont indissociables et ne  forme qu'un...

Dans le tantrisme, la femme est considérée avec respect. C'est un élément sacré, c'est l'énergie divine, la SHAKTI, la mère.. Shiva, la Conscience, se retrouve autant dans la femme que Shakti se retrouve dans Shiva..

C'est pourquoi  tous les hommes sont complémentaires, sans supériorité d'homme, de femme, de castes, de couleurs de peau, de religions, sans .. clergé, ni hiérarchie......

Le tantrisme n'a pas de principes dichotomiques..

Il n'y a pas de bien ou de mal..

Voici un dicton qui résume assez bien le principe d'unité :

« Il y a dans le plus grand des sages des énergies malsaines et dans le pire des hommes le plus grand des sages ».

La morale sert à régir les gens en société mais elle n'a pas sa place dans une recherche personnelle.

Seul compte nos propres valeurs dans le respect de l'autre..

 

La vision du monde issue du shivaïsme reconnaît deux élements fondamentaux : Shiva, la Conscience et Skakti, l'Energie avec comme objectif la tentative à l'intérieur de soi de les unifier afin d'éliminer le doute et la dualité, de faire monter la pure énergie pour éveiller les qualités et les potentialités dissimulées à l'individu.

 

shiva-shakti-2.jpg

 

Les scientifiques reconnaissent que l'homme n'utilise qu'environ 10 % de ses capacités. Le nâtha-yoga va ainsi chercher à développer les 90 % restant..

 

 

Le shivaïsme ???

 

 

  Il y a très longtemps, 5 000 ans voir plus avant Jésus Christ, il y avait en Inde 2 traditions: le shivaïsme dont les textes forment les Tantras et le jaïnisme.basé sur l'ahimsa (la non violence) d'aprés la théorie du karma et guidé par Mahavira, le dernier des Tirthankaras (maîtres jaïns divinisés car ils ont atteints l'éveil).

  Aux environs de 1 500 ans avant Jésus Christ, les aryens venus de Russie sont arrivés et avec eux les lois de Manu, les Upanishads, les Védas ,qui forment aujourd'hui la religion des brahmanes,.puis autour de 500 avt JC, le Bouddha Siddartha Gautama a connu l'éveil et à crée la voie du bouddhisme.

Ces 4 traditions se sont mélangées.

Trois se sont structurées en religion le brahmanisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

Le shivaïsme est resté libre et indépendant.

Dans le Shivaïsme on retrouve le nâtha-yoga dont est issu le Hatha yoga et le tantrisme, qui en est l'explication philosophique et métaphysique, l'astrologie et les rituels.

Dans le shivaïsme rien n'est organisé, il n'y a pas du tout de hiérarchie, il n'y a pas de religion, pas de dogme.

Les yogis ne reconnaissent pas les castes. Ils sont vus comme des parias car ils se permettent d'enseigner le yoga, la sagesse et la philosophie à n'importe qui, mais en même temps, ils sont craints et respectés, ne sachant pas toujours quels pouvoirs ils sont à même de développer. Ce sont des libertaires..

 

Le nâtha-yoga et le shivaïsme sont toujours restés indépendants des autres traditions.

Initialement, le yoga n'est pas du tout religieux même si depuis quelques centaines d'années des yogas à connotation religieuse sont apparus. 

De même qu'en principe dans le yoga , il n'y a pas de vie en communauté, pas d'ashram. 

Le tantrisme a toujours su protéger, depuis des millénaires, sa voie et a su resté libre.

Dans le nâtha-yoga on retrouve des choses communes à l'hindouisme mais qui sont utilisées complètement différemment.

On retrouve les dieux et les déesses dans la structure énergétique au niveau des chakras, notre corps  est considéré comme un temple où notre propre dieu est notre propre conscience. Nombre de dieux et déesses peuplent notre temple Ganesh, Vishnu, Laksmi, Rudra, Shiva,.Kali, Durga, Rudra...mais ce n'est pas du tout la même chose..

 

 

                Laksmi                                                                                                                                                         laksmi.jpg

 

 

 

 

 

ganesh.jpg                                kali

                                                                                                                            
                                                                                                                                    KALI

 

 

 

 

 

Dans l'hindouisme se sont des dieux auquels sont rendus des cultes, alors que dans le yoga ces dieux sont des représentations graphiques, énergétiques.

Se sont des symboles que l'on représente d'ailleurs également par des formes géométriques, les yantras, et qui permettent d'éveiller en nous les différentes énergies qu'ils représentent.

 

                                                   yantra-de-shiva.jpg                                                durga

                                

 

 

 

 

   Shiva Yantra                                                                                                                                                       Durga Yantra

 

 

 

 

 

 

 

  Le nathâ yoga  laisse peu de place à la croyance, si ce n'est la croyance en ses propres capacités, qu'il cherche à développer et qu'il découvre par sa propre expérience. Voici un extrait de ce que transmis Shiva à Matsyendranath :

 

 

"en toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs.

Le yoga que nous allons t'enseigner est la méthode pour les réaliser.

 

Mais tu es libre de faire ou de ne pas faire

ainsi en sera t-il pour chaque être vivant sur cette Terre.

Se contenter de sa situation ou la transcender..."

 

 

Un fabuleux voyage, rythmé par la danse de Shiva.

 

    shivarose.jpg

 

 

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents